Grâce à cette astuce, il est beaucoup plus facile de baisser complètement vos stores

L’un des points les plus négatifs d’une fenêtre Peu importe que vous tiriez la corde à gauche ou à droite, en avant ou en arrière, les stores descendent d’un pied ou deux, puis s’accrochent à un accroc invisible et refusent de descendre le dernier petit bout.

Bien sûr, vous pourriez tirer sur le bas des stores d’une main pendant que vous descendez la corde avec l’autre main, mais c’est tellement encombrant.

Essayez plutôt ceci : ouvrez vos stores avant de les fermer.

Non, ne relevez pas les stores, ouvrez les lamelles. Maintenant, baissez à nouveau les stores et voyez avec quelle facilité ils descendent. Incroyable, non ?

À partir de là, il suffit de refermer les lamelles pour fermer les volets pour la nuit. Si vos stores sont équipés d’une baguette tournante qui commande les lamelles, cela peut représenter un peu trop de travail. Mais vous pouvez acheter un kit de conversion sur Amazon et donner à presque tous les ensembles de stores des commandes de lamelles à cordon plus rapides. J’ai adapté les miens pour qu’ils s’ouvrent et se ferment parfaitement en une fraction de seconde.

Cette petite astuce fonctionne parce que l’état “par défaut” des stores est ouvert – en d’autres termes, les fermer exerce une plus grande tension sur les mécanismes internes. Ainsi, même si vous avez le type de stores que vous devez tirer manuellement depuis le rail inférieur pour les abaisser, cette astuce facilitera le processus d’abaissement.

Fabien

Rédigé par Fabien

Fabien est rédacteur en chef chez Info pratique, où il s'occupe des médias en continu, des ordinateurs portables et de tout ce qui touche à l'informatique. Il passe en revue les appareils et les services depuis plus de six ans. Avant de rejoindre info pratique, il a passé en revue des logiciels et du matériel pour des magazine papier Pro et a interviewé des industriels pour le magazine et d'autres vétérans du secteur.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.